Bannière entête

Nouvelle page

MAESTRO le professeur tortue

Nous vous présentons Maestro c'est un mâle de 18 ans cette année (2012) race Geochelone Sulcata ou Tortue sillonnée d'Afrique.

Il a participé à l'exposition de l'artiste SHIMABUKU au centre d'art de l'île de Vassivière www.ciapiledevassiviere.com. Cette exposition terminée Maestro le professeur tortue a rejoint l'équipe de la ferme pédagogique.

Maestro est né dans un élevage de tortues de nord de la france. Il a voyagé en camion jusqu'à l'île de Vassivières. Puis nous sommes allés le chercher pour l'amener au poney club.

Voici les photos et films de son arrivée.

D'abord il restera quelques jours dans un van le temps de s'habituer doucement à l'air extérieur le temps de lui construire un abri bien isolé où il pourra vivre au chaud. Dans quelques semaines vous pourrez le voir derrière la sellerie du poney-club. Maestro adore les endives, le chou, le plantain, le pissenlit...

Afficher le diaporama

Maestro aux centre d'art de l'île de Vassivière
la boite de transport
Arrivée au Sabots du mas Massou
premier repas en compagnie de Kilian

Photos : 8

Modifié le : 25/06/2012

SHIMABUKU

L’artiste crée des vidéos, des performances et des installations qui évoquent le quotidien et mettent en marche des relations complexes entre artiste, travail et public. Shimabuku nourrit son œuvre de petites histoires saisies ici ou là lors de ses nombreux déplacements. Ces histoires, à travers la performance ou l’organisation d’actions mettent en scène des amis ou des inconnus, des animaux ou des personnages légendaires dans un univers de rêve, de magie, de poésie et d’humour. Un monde où les détails, le son des mots, l’origine des noms sont sans cesse convoqués et tissent ensemble un monde totalement singulier.

Au cœur du bâtiment d’Aldo Rossi, l’exposition devient une expérience ludique et ouverte à tous. Dans un esprit qui n’est pas sans rappeler celui des bricolages du Fluxus Robert Filliou, Shimabuku soulève des questions relevant d’une sagesse populaire intemporelle voire de philosophie zen.

Au-delà de son aspect convivial et ludique, l’exposition de Shimabuku est clairement axée sur le paysage, résultant d’une observation poétique de la nature qui devient l’occasion d’autant de leçons de vie.

Fin  de l'exposition sur l'île de Vassivière le 24 juin 2012

Powered byE2I sports